Le dépôt des comptes annuels

Partager cet article

Le dépôt des comptes annuels est une étape clé dans la vie d’une entreprise, reflétant sa santé financière et sa transparence vis-à-vis des tiers. Tous les ans, en fin d’exercice, l’entreprise doit réaliser son dépôt de comptes annuels aux greffes du tribunal de commerce dont elle dépend. Cet article vise à éclairer les obligations légales, les modalités de dépôt, ainsi que l’importance de cette formalité pour les entreprises en France.

1. Qu'est-ce que le dépôt des comptes annuels ?

Le dépôt des comptes annuels est une obligation légale pour la plupart des formes juridiques d’entreprises. Il s’agit de la présentation des documents comptables de fin d’exercice (bilan, compte de résultat et annexe) au greffe du tribunal de commerce, afin qu’ils soient rendus publics. Le dépôt est réalisé chaque année en fin d’exercice social et permet ainsi d’évaluer sur le long terme l’évolution de l’entreprise.

2. Quelles sociétés sont concernées par le dépôt des comptes annuels ?

  • Les sociétés à responsabilité limitée (SARL et EURL) ;
  • Les sociétés en nom collectif dont tous les associés sont des SARL ou des sociétés par actions ;
  • Les sociétés par actions (sociétés anonymes, sociétés par actions simplifiées et sociétés en commandite par actions) ;
  • Les sociétés commerciales dont le siège est situé à l’étranger qui ont ouvert un ou plusieurs établissements en France ;
  • Les sociétés d’exercice libéral (SELARL, SELAFA, SELCA, SELAS) ;
  • Les sociétés coopératives agricoles et unions de coopératives agricoles sous certaines conditions (pour plus de précisions, se référer à l’article R. 524-22-1 du code rural et de la pêche maritime).
Obtenez plus de renseignements à ce sujet
en contactant nos experts-comptables

3.Pourquoi déposer ses comptes annuels ?

Le dépôt des comptes annuels a plusieurs objectifs :

  • Transparence : Il permet de fournir une image fidèle de la situation financière de l’entreprise aux tiers (investisseurs, banques, fournisseurs, clients, etc.).
  • Crédibilité : Les entreprises qui déposent régulièrement leurs comptes sont souvent perçues comme plus fiables.

Obligation légale : Le non-respect de cette obligation peut entraîner des sanctions financières et pénales pour les dirigeants.

4. Quand et où déposer ses comptes annuels ?

Les comptes doivent être déposés dans le mois qui suit l’approbation des comptes par l’Assemblée Générale Annuelle et au plus tard sept mois après la clôture de l’exercice comptable. Le dépôt s’effectue au greffe du tribunal de commerce compétent, soit par voie électronique via des plateformes dédiées (comme le Guichet unique), soit directement au guichet.

Les documents à déposer incluent :

  • Le bilan : il présente  la situation financière globale de l’entreprise sur une période donnée.
  • Le compte de résultat : il présente les revenus et les dépenses de l’entreprise sur une période donnée.
  • Les annexes : ce dernier fournit des informations complémentaires sur les comptes.
  • Le rapport de gestion (pour certaines formes juridiques),
  • La résolution d’approbation des comptes par l’Assemblée Générale,
  • La déclaration de confidentialité des comptes pour les petites entreprises, si elles choisissent de ne pas rendre publics leurs comptes.

Besoin d’accompagnement pour vos projets ? N’hésitez pas à demander votre devis gratuit !

5. La confidentialité des comptes annuels

Les petites entreprises peuvent opter pour la confidentialité de leurs comptes annuels, une option introduite pour protéger les informations financières des petites structures.

Pour entrer dans la catégorie des micro-entreprises, la société ne doit pas dépasser deux des trois seuils suivants :

  •       Total de bilan de 350 000 euros,
  •       Chiffre d’affaires net de 700 000 euros,
  •       10 salariés en moyenne sur l’exercice.

Pour entrer dans la catégorie des petites entreprises, la société ne doit pas dépasser deux des trois seuils suivants :

  •       Total de bilan de 6 millions d’euros,
  •       Chiffre d’affaires net de 12 millions d’euros,

·       50 salariés en moyenne sur l’exercice.

6. Quels sont les risques et les sanctions en cas de retard de dépôt de comptes annuels ?

Vous l’aurez compris, le dépôt des comptes annuels est une obligation juridique. Cela sous-entend que le non-respect de cette obligation entraîne des sanctions.

En effet, si une entreprise ne dépose pas ses comptes dans les délais impartis, elle recevra des relances par courrier de la part du greffe du tribunal de commerce. Si la situation persiste, le président du tribunal sera informé et engagera une procédure d’injonction pour forcer le dépôt des comptes, assortie d’une pénalité financière quotidienne versée au Trésor public.

La société en défaut peut également être pénalisée par une amende de 1 500 € à 3 000€.

Obtenez plus de renseignements à ce sujet
en contactant nos experts-comptables

7. L'importance de l'expert-comptable

Le rôle de l’expert-comptable est crucial dans la préparation et le dépôt des comptes annuels. Non seulement il assure la conformité des documents avec la législation en vigueur, mais il peut également conseiller l’entreprise sur la gestion financière et les stratégies d’optimisation fiscale.

En Conclusion:

Le dépôt des comptes annuels est plus qu’une simple formalité légale. Il s’agit d’un acte de gestion essentiel qui contribue à la bonne gouvernance de l’entreprise et à son image de marque. En respectant cette obligation, les dirigeants d’entreprise démontrent leur engagement envers la transparence et la confiance, des valeurs de plus en plus recherchées dans le monde des affaires d’aujourd’hui.

Chez GT Expertise, nous nous chargeons de vos dépôts des comptes annuel pour votre tranquillité d’esprit.

Audrey CHERIF, Juriste chez GT EXPERTISE

Une fois par mois, retrouvez dans notre newsletter,
toute l'information qui vous permettra de développer votre activité !
Restez informé à chaque instant
Découvrez nos derniers articles
Filtres :